Ouverture du Mardi au Samedi de 11h à 19h30

Réservations possibles au 06 52 02 97 03

Envoyez votre réservation par SMS. 
Passez votre commande au dernier moment avant 12h la veille, pour la récupérer aux heures d’ouverture le lendemain. 

Retrouvez nos pains 
fabriqués à partir de farines naturelles, 
d’eau purifiée, de sel du marais salant
 de l’île d’Olonne et de notre levain naturel 
fabriqué par nos soins.

Menus de la semaine

Nos pains pèsent environ 1,050Kg après cuisson (cela dépend de l’eau que les pains perdent lors de la cuisson). Il suffit de diviser le prix au kilo par 2 pour connaitre environ le prix d’une moitié de pain et de diviser par 4 pour connaitre le prix d’un quart de pain. 

Exemple : Pain du Quartier à 7,5€/kg
un demi = 7,5€/2 = entre 3,75€ et 4€
Un quart = 7,5/4 = entre 1,88€ et 2€

Nous estimons que vendre le pain au poids est la façon la plus juste pour nous tous.

Par son nom, la Boulangerie des Enracinés affiche son émancipation envers la vision cloisonnée de la boulangerie moderne.
Nous refusons également, la présence de l’industrie chimique dans chaque étape de la production du pain.

Ainsi, nous faisons le choix éthique et durable d’une vision globale prenant soin de chaque acteur respectueux de la santé depuis le champ à la table des foyers.

De plus, notre vision offre une place importante au consommateur qui par son acte d’achat, soutient activement notre démarche éthique.

Enfin, notre savoir-faire ancestral au pur levain naturel réussit le défi de concevoir
des pains sainsnourrissantsdigestes et qui se gardent sur plusieurs jours.

C’est pourquoi la Boulangerie des Enracinés se positionne pour une alimentation préventive et durable.

Flavicon du site web: boulangerie des enracinés

Jour après jour depuis le 12 février 2021, vous êtes de plus en plus nombreux à faire le choix de manger mieux en achetant nos pains.
Nous sommes heureux aujourd’hui de vous annoncer que nous avons pu soutenir à notre tour l’association Graines de Noé par un don conséquent pour la saison 2023/2024.

L’association Graines de Noé oeuvre à la préservation de la biodiversité cultivée. 

Elle conserve et diffuse largement plus de 200 variétés de céréales anciennes et paysannes. 

Elle documente les caractéristiques agronomiques et les aptitudes à la transformation de ces variétés et accompagne à l’émergence de micro filières alternatives.

N’hésitez pas à suivre la chaine youtube de Graines de Noé ainsi que d’adhérer à cette association pour aller plus loin dans votre démarche de soutien.

Nous vous proposons d’affiner vos connaissances sur l’histoire de l’évolution du pain depuis 1945 à nos jours. 

Pour ce faire, nous vous avons sélectionné 3 documentaires.
Ensemble, ils vous permettront d’articuler facilement les problématiques liées aux aliments obtenus par les modes de production modernes de ces 70 dernières années. 

La Boulangerie des Enracinés fait partie des initiatives pionnières pour vous aider à manger mieux. 

Nous espérons que notre idée permettra d’inspirer les futures générations de boulangers à reconquérir leur savoir-faire pour respecter pleinement la confiance que les consommateurs mettent entre nos mains. 

Adieu Paysans

Un film écrit par Alain Moreau et Jean Rozat.
Réalisé par Audrey Maurion.

1947 : Libérées depuis deux ans, les villes ont faim. Jamais le pays n’aura autant compté sur ses paysans. Oui mais voilà : le monde rural n’est plus dans l’époque. Il est mis en demeure de se moderniser. En quelques années, la mécanisation va le faire passer d’un mode de vie fondée sur la lenteur à celui de la vitesse. La modernisation introduit une révolution dans l’économie et la mentalité paysanne: le crédit. L’endettement contraint à produire plus, donc au recours systématique des engrais chimiques. Productivité et planification se révèlent incompatibles avec le système traditionnel paysan où patriarche, famille et entreprise ne faisaient qu’un. Il implose.

Un peu plus d’une génération s’est écoulée depuis la Libération. Ce n’est désormais plus le ciel que la nouvelle génération de paysans consulte, mais Bruxelles et ses quotas. De la Bretagne au Larzac, les campagnes entrent en convulsions.

Manger plus pour se nourrir moins

Un documentaire de Maëlle Joulin.

Aujourd’hui, dans les pays industrialisés, la majeure partie de la population mange à sa faim. Pourtant, de nombreuses personnes souffrent d’une carence en micronutriments comme le fer, cuivre, zinc, mais aussi en acides gras et en vitamines. Au cours de ces cinquantes dernières années, les aliments tels que les fruits, les légumes, la viande, le lait frais, les œufs ou encore le pain, ont perdu jusqu’à 75% de leur valeur nutritive !

Notre pain est-il dans le pétrin?

réalisé par Elise Joseph.

Il n’a presque de pain plus que le nom. Si 80 % des Français en mangent une fois par jour, cet aliment de base n’est plus aussi nourrissant qu’on l’a connu.

Rentabilité oblige, sa qualité nutritionnelle est de plus en plus sujette à controverse. Farine, eau, sel, levure ou bien levain : la recette originelle a beau être simple, on ingère, souvent à notre insu, des additifs et des enzymes… un cocktail chimique qui n’est pas sans conséquence sur notre santé. Entre ballonnements et maux d’estomac, le pain blanc serait par exemple de moins en moins digeste. Forts de ce constat, une poignée de boulangers ont décidé de faire de la résistance à la recherche du pain… perdu!

Gluten: l'ennemi public?

réalisé par Patrizia Marani.

Les cas d’intolérance au gluten explosent et les maladies coeliaques sont quatre fois plus élevées que dans les années 1950. Cette ambitieuse enquête révèle les dommages causés par la dérégulation de notre économie sur le blé, notre aliment de base.

Additifs utilisés partout qui rendent intolérant au gluten.

Information Europe 1

l’additif alimentaire E 551 : dioxyde de silicium utilisé pour éviter la formation de grumeaux. 

Il favorise l’apparition d’intolérances au gluten chez les êtres vivants.